La collection de faïences est en partie de fabrication alsacienne, de la manufacture Hannong de Strasbourg avec sa filiale de Haguenau (1721-1782). D'autres pièces sont issues de fabriques lorraines : Niderviller, Lunéville, Saint-Clément...

 

 

Quant à la porcelaine, on trouve surtout, outre quelques pièces de Strasbourg, des porcelaines de Frankenthal, manufacture également fondée par les Hannong en 1755, mais aussi des pièces allemandes (Meissen).